Bienvenue sur le site des Kanerien an Enez

 

Lors des manifestations marquant le pardon de Notre Dame de l'Isle une curieuse cérémonie est perpétuée à Goudelin : à l'issue de la procession aux flambeaux une statuette représentant un ange descend du clocher le long d'un cable, portant dans sa main un cierge allumé dont la flamme sera communiquée au "tantad" (feu de joie) et l'enflammera.

Ce rite, bien que peu répandu se retrouve dans d'autres localités bretonnes (Chapelle Ste Noyale à Noyal-Pontivy, Chapelle Ste Anne à Boduic, à Cléguerec ou encore lors du pardon de la Chapelle St Nicodème à Pluméliau où la figurine de l'ange est remplacée par une colombe représentant l'Esprit-Saint). On retrouve également ce cérémonial dans certaines fêtes au Pays Basque espagnol mais ce rite trouverait son origine en Italie (http://angespyrophores.site.voila.fr/index.htm)

Cette tradition aurait été introduite à Goudelin peu avant la Révolution par un abbé venant de Saint Jean-du-Doigt (Région de Morlaix) où ce rite se pratiquait alors.

 

 

 

Accueil / L'association / La chapelle / Les kanerien